L'observation du geste graphique étant la base commune de la graphologie traditionnelle et de l'expertise en écritures. 

 

L'expertise se distingue de la graphologie en ce sens qu'elle ne contient aucune appréciation psychologique, elle permet de se prononcer sur l'authenticité ou sur les altérations d'une écriture.

  

Les interlocuteurs : Avocats, notaires, gendarmerie nationale, juges, entreprises, particuliers.

 

 

L'expert a en sa possession le ou les documents litigieux appelés pièces de question ainsi qu'un certain nombre de documents authentiques nommés pièces de comparaison.

  

ll va procéder à une observation comparative des différents écrits selon une méthodologie précise et relever des ressemblances et dissemblances.

 

L'expert va ensuite rédiger un rapport détaillé et illustré de ses investigations dans lequel il fera apparaître ses conclusions.

 

Cet avis vaut commencement de preuve.

 

 

Pour qu'une expertise puisse avoir valeur de preuve les documents de question originaux doivent être produits et les documents de comparaison en qualité et en nombre suffisant.

 

 

 

Les domaines d'intervention :

 

 

Actes sous seing privé (emprunts, ventes, baux, reconnaissance de dettes...).

 

Testaments olographes (argués de faux non reconnus par les héritiers).

  

Lettres, chèques bancaires.

 

Cartes postales.

  

Placards anonymes.

 

Faux en écritures privés (non reconnues ou déniées par leurs auteurs présumés).

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© 2017 Création du site - Web Master Olivier Pioffet - 06 23 83 44 66 - www.creasite05.fr - Photos non contractuelles.